Prestations sociales (PIM)
Article publié le vendredi 1er janvier 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Il s’agit :

  • d’une prestation d’aide aux familles lors d’un séjour en maison de repos accompagné par un de ses enfants
  • des prestations relatives aux séjours des enfants
  • des prestations concernant les enfants handicapés
  • de la prestation repas


Aide au(x) parent(s) séjournant en maison de repos ou de convalescence avec leur(s) enfant(s) de moins de 5 ans: 22,71 € par jour

Aucune condition d’indice ou de ressource n’est exigée. Le séjour de l’agent doit être médicalement prescrit et avoir lieu dans un établissement agrée par la sécurité sociale.
L’enfant accompagnant le parent doit être âgé de moins de cinq ans au premier jour du séjour ; l’agent peut être accompagné de plusieurs de ses enfants de moins de cinq ans et dans ce cas, l’allocation est accordée au titre de chacun d’eux. La durée de la prise en charge ne peut dépasser 35 jours par an et par enfant.


Aides aux séjours d’enfants
Vous pouvez percevoir ces prestations pour chacun de vos enfants à charge âgé de moins de 18 ans au premier jour du séjour.
 Vous pouvez également percevoir ces prestations pour plusieurs séjours au cours de la même année.

Montant des prestations

Centre de vacances avec hébergement, par jour : 

- enfant de moins de 13 ans 

7,29 € 

- enfant de 13 à 18 ans   

11,04 € 

Centre de loisirs sans hébergement :

Journée complète 

5,26 €

Demi-journée 

2,65 €

Centres familiaux de vacances agréés et gîtes  :

- séjour en pension complète 

7,67 €

- autre formule

7,29 €

Séjours mis en œuvre dans le cadre éducatif:

- forfait pour 21 jours ou plus 

75,57 €

- séjour d’une durée inférieure, par jour 

3,59 €

Séjour linguistique, par jour :

- enfant de mois de 13 ans 

7,29 €

- enfant de 13 à 18 ans 

11,04 €

 

Aides au titre du handicap

Les enfants concernés sont ceux dont l'incapacité permanente est d'au moins 50% et dont les parents perçoivent l'AeeH. Les jeunes adultes à charge atteints d'un handicap reconnu par la Cdaph ou atteints d'une affection chronique sont également concernés. Aucune condition de ressources n'est requise pour ces aides.

  • Allocation aux parents d'enfants handicapés de moins de 20 ans: 158,89 € par mois. Attention si votre enfant est placé en internat permanent avec prise en charge intégrale des frais, vous ne pouvez pas bénéficier de cette aide.
  • Allocation spéciale  pour jeunes adultes poursuivant des études, un apprentissage ou un stage de formation professionnelle entre 20 ans et  27 ans: 30% de la base mensuelle de calcul des prestations familiales par mois
  • Séjours en centre de vacances spécialisés pour personnes handicapés: 20,80 € par jour. Le nombre de jours subventionnés ne peut excéder 45 jours par an.

 


La prestation repas

La prestation est accordée aux agents de l’État en activité qui prennent leur repas dans un restaurant administratif (RA) ou un restaurant inter-administratif (RIA). Elle est allouée aux agents sous condition d'indice.
Dans la pratique, très peu d’enseignants bénéficient de cette prestation car ils n’ont quasiment jamais la possibilité de se restaurer dans un RA ou un RIA. Au ministère de l’Éducation nationale cette disposition s’applique essentiellement aux personnels de l’administration centrale (ministère, IA, rectorats)
La prestation est versée à l’organisme gestionnaire du restaurant administratif et ne peut être directement servie aux agents.

A titre indicatif, il est de 1,22 € par repas

Circulaire des prestations interministerielles (PIM) d'action sociale, taux 2015.

 

Pour en savoir plus, contactez votre section locale XX@se-unsa.org, ou cliquez ici.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les autres éléments de vos prestations ?Cliquez sur le théme qui vous interesse.