Ciné/Théatre - Novembre 2010
Article publié le mercredi 10 novembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

« Funérailles d’hiver » au théâtre du Rond-Point jusqu’au 11 décembre.
Le titre jette un froid, mais dès les premières minutes, on est irrésistiblement entraîné dans l’univers baroque de Hanokh Levin. 
La mère de Latshek Bobitshek a la mauvaise idée de trépasser la veille du mariage de sa petite cousine Vélvétsia. Bobitshek se met en route pour en avertir les membres de la famille. Ceux-ci, tout à la préparation du mariage de leur fille, se cachent et fuient ce cousin porteur d’une triste nouvelle afin d’échapper à un enterrement qui mettrait la fête du mariage en péril. « Quatre cents invités et huit cents poulets rôtis », se lamente la cousine Shratzia (excellente Christine Murillo). Certes, mourir cela peut s’admettre, mais enfin, pas la veille du mariage de Vélvétsia !
Entre les noces ou les obsèques, leur choix est tout de suite fait...
S’envolant d’une plage pluvieuse au sommet de l’Himalaya en passant par un toit glissant, leur périple est ponctué par les apparitions furtives d’un ange de la mort récoltant au passage les âmes que les moribonds lâchent à la manière de pets célestes. 
L’auteur tourne en ridicule les attitudes égoïstes et mesquines de l’humanité et montre à quelles bassesses les hommes sont prêts pour jouir de plaisirs immédiats. 
Un morceau de drôlerie sarcastique qui marquera cette fin d’année théâtrale.

« Funérailles d’hiver » de Hanokh Levin,
mis en scène par Laurent Pelly
avec Pierre Aussedat, Marie-Lis Cabrières, Fany Germond, Olivier Jeannelle, Eddy Letexier, Benjamin Meneghini, Christiane Millet, Christine Murillo, Denis Rey, Jean-Philippe Salério, Bruno Vincent, Patrick Zimmermann.
www.theatredurondpoint.fr

« Ce n’est qu’un début », un film de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier, sort au cinéma le 17 novembre.
Allez voir ce documentaire ayant pour sujet une expérimentation, en maternelle, d’ateliers à visée philosophique. Vous suivrez les séances auxquelles participent, une fois par mois, de jeunes enfants (3/4 ans). Ils y apprennent à s’exprimer, à s’écouter, à se connaître ou se reconnaître tout en réfléchissant ensemble sur des sujets. Ils y découvrent le plaisir de penser par eux-mêmes, avec leurs mots à eux, plein de spontanéité, de bon sens et de poésie.

Plus de renseignements,
de fiches pédagogiques, de supports
sur www.cenestquundebut-lefilm.com/enseignants
 

Retour au sommaire