ISOE : La revalo, je la veux !
Article publié le lundi 27 août 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Réunions, dossiers, rencontres…les enseignants consacrent de plus en plus de temps aux tâches liées au suivi et à l’orientation des élèves. Ces activés sont censées être indemnisées par l’Isoe (indemnité de suivi et d’orientation des élèves).

Force est de constater que, depuis quelques années, ces missions se sont considérablement alourdies. La création des entretiens individuels, les dossiers à remplir, les réunions diverses sont venus s’ajouter au temps de travail des enseignants.

Pourtant, le montant de l’Isoe, dont l’évolution est indexée sur le point d’indice Fonction publique reste, comme lui, désespérément bloqué depuis 2010. Pas un centime de plus.

Tous les enseignants du 2nd degré touchent la part fixe de l’indemnité et les professeurs principaux ont en plus une part variable dont le taux varie selon la classe.

Pour enfin reconnaître cette nouvelle charge de travail, le SE-Unsa revendique :
•    la revalorisation de la part fixe de l’Isoe
•    l’augmentation de la part variable versée aux profs principaux et l’alignement de l’Isoe des terminales générales et techno sur les autres classes d’orientation ;
•    le versement de l’Isoe aux personnels qui en sont privés alors qu’ils effectuent des missions de suivi et d’orientation (CPE, documentalistes...).

Pour le SE-Unsa, la revalorisation du métier d’enseignant passe par une meilleure reconnaissance des tâches qui le composent. La réévaluation de l’Isoe en fait partie. Soutenez cette revendication, signez la pétition !

Je revendique la revalo de l’ISOE !
:
:
Académie [Obligatoire] :
Je suis... :
Conformément a l’article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. :

 
Actu